L’intervention de l’ADTO est dite « in house », se traduisant par un service technique dans le prolongement des services internes propres aux collectivités, soit la mise à disposition de moyens d’ingénierie que certaines communes ou EPCI n’ont pas dans les 7 domaines suivants :

  • 362 en assistance en phase de faisabilité, pour lesquelles la collectivité peut ne pas donner suite, finaliser son plan de financement, assurer elle-même le suivi du projet ou ne pas encore avoir signé la prestation de suivi auprès de l’ADTO,
  • 252 font l’objet d’une prestation de suivi confiée par la collectivité.

evol_inter

L’intervention en phase de faisabilité, près de 60% de notre activité, permet d’évaluer l’opportunité du projet ainsi que ces conditions de réalisation par la recherche de différents scénarios. C’est un véritable dossier d’aide à la décision pour les collectivités qui peuvent prendre en toute connaissance de cause la décision d’agir ou non en s’appuyant sur des données technique, de coûts et de contexte réglementaire.
La prestation de suivi, soit 40% des interventions, consiste à assister les collectivités pendant les études jusqu’à la réception en passant par la passation des marchés.
En 2013, l’ADTO intervient principalement dans les domaines de l’AEP (25%), les VRD (28%), les bâtiments (21%) et l’assainissement (19%) alors que les prestations de suivis sont plus importantes au niveau de l’assainissement (37%), l’AEP (23%), les bâtiments (18%) et les VRD (16%).

Opérations 2013

suivi

Les dossiers sur lesquels nous sommes intervenus représentent un investissement potentiel sur les années à venir de près de 322 M€. Nous avons été missionnés par nos actionnaires pour suivre des opérations représentant un investissement de près de 193 M€.